Pour commencer

(Article précédemment publié le 3 avril 2021 sur une autre plateforme)

Ecrire le premier mot.

Faire le premier pas.

La page est blanche, le sable entièrement lisse jusqu’au bout de la plage, sans empreinte, sans volute d’encre nulle part.

(Ô, cette impression qu’il n’y a pas de prédécesseur, d’être la première personne à respirer la première gorgée d’air du monde…, alors qu’en fait tout a déjà été fait et refait, vécu et revécu des milliards et des milliards de fois ! – et que le sable de cette plage se compose des os réduits en poussière de ceux qui y sont passés avant moi…)

Commencer, aujourd’hui, maintenant, dans le vif et bel instant… c’est à la fois dur et excitant. Attrayant et sombrement effrayant.
Le commencement imprime une direction. Sera-t-elle la bonne ?
Le commencement donne le la. Vais-je chanter juste ?
Le commencement donne chair à ce qui n’était qu’ombre vaporeuse et brume d’intention.
Il fait exister. Or l’existence est un pari – souvent mortel, soit dit en passant.

Depuis longtemps je couvais l’intention de commencer ce blog.
Aujourd’hui, je le commence. J’aurai mis neuf mois à me lancer. Le temps d’une gestation.
Mais les gestations sont faites pour prendre fin. Dans quatre lignes, ce prologue sera fini et ce blog commencé.

Premiers pas.
Premiers mots.

Bonjour à toi, lecteur.
Faisons un peu de route ensemble, veux-tu ? Cheminons sur les mots que je trace et découvrons cette plage. A bientôt.

Photo de Taryn Elliott sur Pexels.com

Pour me rejoindre dans ce commencement, ose un premier commentaire.

Pour connaître la suite à ce commencement, abonne-toi en laissant ton mail ci-dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s